AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stage de pilotage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fredao21
1100cc
1100cc
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 40

MessageSujet: Stage de pilotage   Dim 7 Juin - 17:37

Ca y est!!! bounce ... je vais enfin apprendre à piloter! chuis un dieu
Je serais en stage de pilotage au circuit de Bresse avec HB Performance lundi 15... j'espère ne pas être trop rouillé car peu de roulage depuis le début de la saison. Le stage doit se dérouler sur une seule journée et c'est à côté de chez moi donc très accessible. Le prix:275E avec petit dèj et dèj. Pour le reste je vous ferais un petit topo; ça à l'air de se dérouler un peu comme les stages BMC dont on m'a parlé avec des ateliers sur différents points du circuit, en dehors pour travailler le freinage. En moniteur je ne me rappelle pas tous les noms mais il y a biensûr M.HAQUIN et aussi CORTINOVIS. On doit être réparti en petit groupes etc.
A bientôt pour le CR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredao21
1100cc
1100cc
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Mer 17 Juin - 23:40

Ca y est, le grand jour est enfin arrivé. Le stage de pilotage c’est bien déroulé hier.
Depuis dimanche soir, notre belle Bresse bourguignonne est noyée sous des trombes d’eau. Je ferme les volets la nuit tombée, l’espoir au fond de moi que je les ouvrirai sous les rayons de soleil et leur brume matinale. Et bien non : de la flotte ! Thomas, avec qui je fais le stage, et Estelle, sa compagne, ne devraient pas tarder à arriver. Marie prépare le café et je vérifie qu’il ne manque rien dans les affaires. Les motos sont chargées depuis la veille avec ma paire de pneus pluie et mes outils, évidements, plus quelques pièces de rechange (pour ceux qui me connaissent). Allons-y gaiement. La pluie perdure jusqu’à Louhans. On arrive au circuit vers 7h45, et on se pointe à la pompe pour recharger. Un motard s’affaire pompe de droite et une camionnette Pirelli glandouille pompe de gauche : qu’est-ce qu’il f..t celui-là ? ! Christian HAQUIN descend, ça va Christian ?… oups… apparemment le démarreur déconne, il faut pousser ! On pousse ça démarre, on n’est pas en retard, le plein se fait tranquillement.
On s’installe, tout est détrempé. On décharge les bestioles et on file aux inscriptions. Café-croissant et contemplation de la Desmo-Sedicci (c’est comme ça qu’on dit Rico ?) . C’est celle de Schumi : il la vend car il n’a plus de place dans son garage… ouai bon… 54km, prix cassé… ça vous intéresse ?
- Comment ça ? nos noms ne sont pas sur les listes ? J’ai remis mon inscription à C.H. en personne… J’ai inscrit mon copain en même temps pour son cadeau d’anniversaire (de sa chérie), je vous avais précisé de rester discret mais là …- ah ! Oui, j’ai mis vos dossier à l ‘écart pour ne pas faire d’erreur.
Ouf. Le On se retrouve pour la présentation en salle de debriefing vers 8h45 : les moniteurs sont Wilfrid Veille, Jean François Cortinovis, José Kuhn, et Christian Haquin. En gros c’est le staff BMC… On est 56 pilotes donc 14 par moniteurs. Ca fait beaucoup ! Cathy doit nous apporter la répartition des groupes et se fait attendre. Nous serons avec José Kuhn. : ex pilote GP 500 dans les années 90 aux côtés de Bernard GARCIA. Respect…
Nous partons donc vers 9h20 direction l’atelier «freinage et position » je crois. Le but du jeu est de travailler le positionnement et le déplacement sur la moto au travers un exercice de slalom balisé par des cônes. Le freinage sera mis de côté à cause de l’humidité. Le premier exercice consistera donc à slalomer à vitesse constante et modérée en dirigeant la moto essentiellement par un travail de déplacement latéral du corps, et des appuis sur les repose-pied. José nous fait signe ou nous arrête au fil de l’exercice afin de nous corriger. Pas facile. Le déplacement doit se faire latéralement, fesses reculées sur la moto pour ne pas s’enrouler autour du réservoir. Le bonhomme est rouillé : un petit échauffement sur le circuit m’aurait fait du bien quand même : je manque de filling pour profiter pleinement de cet exercice comme des suivants d’ailleurs. Pause conseil puis exercice n°2 : on continue en mêlant à tout ça le travail du haut du corps : bras extérieur tendu et bras intérieur fléchi, la tête doit aller chercher exagérément l’intérieur du virage. Le contact de l’avant-bras extérieur et du réservoir est un bon indicateur de la position du pilote sur la moto. Le poignet intérieur ne doit pas être cassé pour pouvoir accélérer et ne pas verrouiller le reste du bras. Ca chauffe sous la combinaison… Je fais de mon mieux, il faut plus déplacer la tête et bien déplacer ses fesses de gauche à droite.
Debriefing vers 10h30 avant de changer d’atelier : « sans frein- sans boîte ». Je me remémore les conseils de Did l’année dernière lors de son retour de stage : là où l’on fait tomber les chronos c’est en entrée et en sortie de virage. Une fois sur l’angle, on a tous plus ou moins la même vitesse de passage à pilotage égale. On travaillera donc sur l’importance des repères de coupure des gaz ; déclencheur de la prise des freins ; sur la vitesse passage durant la phase neutre (sur l’angle max. , freins lâchés, gaz coupés), et sur la remise des gaz une fois au point de corde. Des schémas au paperboard finissent e nous convaincre : ça a l’air facile… on y va ? Ça traîne un peu en longueur quand même.
Direction l’atelier sur le circuit vers cette portion magique qu’est l’épingle de l’autoroute. Depuis le temps que je la pratique, je crois que la seule fois où je l’ai passée de manière régulière c’était lors de mon « dépucelage » lors de l’ERT de Bresse 2008. Une fois de plus je me rends compte combien je manque de précision et je ressors de cet exercice avec l’impression d’avoir été le boulet du groupe. J’ai trop souvent été obligé de prendre les freins au début ou de rétrogradé car mon ralenti était réglé trop haut (la bonne excuse) pour travailler correctement. De plus, la disparité entre pilote, le nombre ainsi que le très faible longueur de la boucle sur laquelle on tournait ne facilitait pas la tâche car on se gênait presque continuellement. Déçu de moi. Il est déjà midi et on se fait appeler par talky pour aller manger… on a même pas fini l’exercice qu’est-ce qui se passe ? José croyait qu’on devait finir à la demi… bonjour l’organisation…
Bref on part au steakhouse… drôle de nom pour cette magnifique ferme bressane restaurée en self qui nous laisse improviser autour d’un buffet froid. Très bon et en quantité d’ailleurs mais heureusement que les filles sont allées manger au resto à Louhans parce que pour 15€ le repas accompagnateur, même avec la corbeille de fruit, la mousse au chocolat et le café «offert » (c’était pas un expresso)… et bien ça fait un peu cher quand même. Surtout qu’à Louhans il y a un resto très prisé par Gérard Depardieu pour ça célèbre tête de veau ! Sûr que tu as une assiette pour ce prix ! Pour les pilotes c’est très bien cela-dit.
Retour sur le circuit à 13h30 : ça va, les pilotes prennent le devant en montrant la sortie du resto. Il pense comme moi ? Il faut en profiter, une journée c’est court alors il faudrait un peu accélérer le rythme. On reprend l’exercice là où on l’avait laissé. J’essaie de ne pas suivre le pilote de devant de trop prêt afin de pouvoir travailler, pas de frein, pas de rétrogradage mais je n’arrive pas à déclencher le virage avec une vitesse suffisante et je ne réussirai qu’une seule fois à prendre la corde. Décidément je suis pas chaud et le verdict tombe : « Tu as un gros problème de précision ! ».
On sort de la piste pour une courte pause puis José nous indique de le suivre pour partir faire une mise en application avec freinage sur le double droite sauvage et l’enchaînement du 90° droit. Nous partons en repérage à pied, il nous distribue ses conseils de trajectoire avant de se placer sur le point de corde qu’il faudra venir chercher. On effectue quelques tour de boucle, freinages timides, trajectoires aléatoires, sorties désastreuses… je n’aurai pas dû venir moi… stop ! Tous le monde s’arrête : « s’il y en a un seul qui me dit qu’il freine je ne le crois pas : j’ai dit 100%. Si vous voulez faire cet exercice c’est maintenant ! » Bon go on repart, je freine plus fort, les traj. rentrent mieux : repère de coupure assez régulier, déclenchement aussi, mais la vitesse en phase neutre n’est pas suffisante pour m’emmener au point de corde. Je décale donc franchement mon repère de freinage, et malheureusement aussi mon repère de déclenchement et là je passe franchement très large : c’est pas ça, mais l’exercice s’avère très intéressant : peu importe le résultat.
On part en salle pour un court de suspension sur la Ducat Desmo svp… inutile de vous armer de matériel hors de prix messieurs, commencez par travailler sur le bonhomme. Nous nous égarons un peu dans les réglages et leur influence sur le comportement de la moto quand C.H. vient nous chercher : votre séance de roulage de 20min est déjà bien entamée ! C’est pas vrai… on se dépêche et on prend la piste pour quelques tours seulement. Je me sens assez vite dans le bain et laisse Thomas et l’ER6 derrière moi. On fait une pause avant d’entamer le 2ème roulage. L’instructeur est devant avec un ZXR, je me mets derrière lui et suis ses trajectoires, il m’attend dans les portions droites (SV oblige). Je roule un peu avec Thomas puis le passe, il augmente le rythme et prend ma roue. Je me sens bien. Je retrouve des sensations de plaisir et prends d’assez bonnes trajectoires mais je recommence à manquer de régularité d’un tour à l’autre. Je me ressaisis un peu avant la fin. La dernière session sera la plus grisante. Après avoir pris la roue de José qui chevauchait une ER6, en compagnie de Thomas, je décide de prendre mon envole et passe l’instructeur qui flânait. Je mets du gaz et taxe un bon freinage en arrivant sur le droite sauvage (comme dans l’exercice) quand je sens Thom me passer comme un boulet de canon… l’enf…é ! Je reprends l’avantage et lui fais l’intérieur, pour enfiler sur le 90 droite en tête… ça y est, je suis en mode course dans ma tête, et je continue à garder du gaz. Thom me laisse m’échapper et je prends du très gros plaisir à rouler sur ce circuit que j’apprécie. Je retrouve des sensations perdues et joue à mettre en application les conseils reçus au long de cette journée. Je passe le drapeau à damier et profite de ce dernier tour quand le moteur coupe dans le virage des pâquier : plus d’essence. Je rejoins une zone de sécurisé et attends que les dernières motos sortent. La pluie se met doucement à tomber alors que j’attends le pace-car… on aura vraiment eu de la chance toute la journée. Le debriefing finale et la remise des «diplômes » se fera pendant un orage déversant des trombes d’eau sur la pitlane. Petite pensée donc pour les courageux qui sont rentrés à moto, certain à Lyon d’autre à Grenoble… Remerciement à tout le staff et C.H. et surtout à Marie et Estelle qui nous ont un peu attendus sur la fin, et qui nous ont apporté à boire quand on desséchait tellement il faisait lourd.
Cette journée fut évidemment riche en enseignement on m’a permis de sentir l’importance de chaque conseil par la mise en pratique. Maintenant c’est comme tout : il faut bosser !
mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud21
Queen of the road
Queen of the road
avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 24/01/2009
Age : 46
Localisation : Chevannay

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Jeu 18 Juin - 19:48

C'est plus un CR c'est un roman :)
Merci pour les détails, le fait de te lire remet des choses en mémoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricovdue
Queen of the road
Queen of the road
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Jeu 18 Juin - 22:10

Joli Cr
Cela me confirme que la réussite d'un stage dépend beaucoup du feeling entre le moniteur et l'élève et qu'il faut surtout un minimum de "bagage" pour en faire un

Je reste encore persuadé que ce n'est pas pour moi....pour l'instant

Rico - clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry
500cc
500cc


Messages : 125
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Jeu 18 Juin - 23:13

super Cr.Il te reste plus qu a mettre en application.Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredao21
1100cc
1100cc
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Ven 19 Juin - 13:26

thierry a écrit:
super Cr.Il te reste plus qu a mettre en application.Merci

je pense que retour pour la mise en application se fera au Vigeant respect


L'exercice du CR m'a aussi permis de prendre du recul par rapport à cette journée qui a été chargée et à mieux me la mettre en mémoire... car comme le rappel Arnaud on finit toujours par oublier! Les moniteurs nous l'ont bien précisé, ils nous donnent des bases de travail simples pour évoluer: à nous de les travailler afin de pouvoir par la suite nous faire efficacement notre propre expérience du pilotage.

De plus, je pense qu'un stage de 2 jours est certainement avantageux pour la mise en application mais il faut aussi considérer le prix. De toute façon cela ne remplace pas ce que fera le pilote de cet enseignement... essayer de répéter ces exercices à chaque fois que l'on roule n'est pas toujours automatique.

Dans tous les cas, l'expérience du stage reste bénéfique que l'on soit chevronné ou non, et différents niveaux de stage sont disponibles: l'essentiel est d'essayer de bien comprendre l'importance de chaque exercice: on aura toujours le temps de réussir leur mise en application plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud21
Queen of the road
Queen of the road
avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 24/01/2009
Age : 46
Localisation : Chevannay

MessageSujet: Re: Stage de pilotage   Ven 19 Juin - 18:15

Ricovdue a écrit:
Joli Cr
Cela me confirme que la réussite d'un stage dépend beaucoup du feeling entre le moniteur et l'élève et qu'il faut surtout un minimum de "bagage" pour en faire un

Je reste encore persuadé que ce n'est pas pour moi....pour l'instant

Rico - clin d\'oeil
Je ne suis pas d'accord avec toi Rico, je pense qu'il vaut mieu faire des stages dès le début, ca évite de prendre des mauvaises habitudes qu'il faudra corriger par la suite si tu veux descendre les chronos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stage de pilotage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stage de pilotage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage de pilotage au Vigeant
» mon stage de pilotage sur lamborghini gallardo lp 560
» Stage de Pilotage près du Mans
» Stage de pilotage rallye
» GAGNEZ VOTRE STAGE DE PILOTAGE SUR GLACE AVEC POLE PASSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les News :: La Piste-
Sauter vers: